Capture d’écran 2020-04-20 à 17.28.24.

Pendant le confinement,

le performer John Rowley (Pays de Galle)

m'a envoyé chaque jour pendant une semaine

1 minute de sa voix, enregistrée avec son téléphone.

Je me suis alors amusé à transformer ses improvisations au travers de 8 miniatures sonores.

Un voyage au coeur de la légère folie de notre isolement à distance.

Capture d’écran 2020-10-12 à 12.17.24.

Nuages Nuages
Installation performance

Il ne se passera rien.
Il n’y aura pas d’histoire, pas de personnage.
On entendra le souffle du vent, et parfois le son d’une flûte
ou le chant des grillons. On ne demandera rien aux enfants.
On leur laissera le temps, le temps de ne rien faire,
ou bien jouer.
Il y aura des osiers, une forêt d’osiers, tressés en formes libres, . rêverie de cabanes, de forêts, de jardins. Sur le sol, des feuilles mortes, des tapis en forme de nuages et de gros coussins poilus.
On marchera sur des nuages,
que l’on pourra prendre dans le creux de sa main,
mais sans jamais pouvoir les attraper.

On n’attrape pas des rêves, ils nous traversent et nous échappent.

Compagnie les Demains qui chantent

Mise en scène – Vincent Vergone
Création plastique – Vincent Vergone et Nélida Médina
Artistes – Claire Barbotin, Sébastien Clément, Nélida Médina, Rikivi, Mayu Sato, Vincent Vergone
Création sonore – Nicolas Perrin

Duo clarinette / Guitare & électronique

vestiges

avec Jérémie Buttin, clarinette 

Solo Live électronique

mon faible coeur

Pour ensemble vocal féminin et électroacoustique

forêt

foret-graphique-3.jpg
foret-graphique-4.jpg

Costumes sonores & live électronique

pli

avec Nicole Piazzon, danse

Improvisations

PAYSAGES SONORES

avec Michel Thouseau